Marijke Bisschop
Orthopédagogue
Votre enfant apprend un tas de chose grâce à l’argent de poche. Mais ce sujet est souvent source de nombreuses discussions au sein d’une famille. Vous les éviterez en convenant d’un accord avec votre petit. Comment s’y prendre ? En commençant par lire ces 7 conseils !
Argent de poche
1. Déterminez un montant

Les enfant n’ont jamais assez. Et leurs amis reçoivent toujours plus qu’eux. Déterminez donc un montant une fois pour toutes : il ne sera plus contestable après cela. De plus, un montant fixe permet d’introduire la fameuse règle « quand c’est fini, c’est fini ». Ce principe est essentiel si vous voulez apprendre à votre enfant à gérer son argent. Reste bien sûr la question « Combien devrais-je lui donner ? »… Découvrez ce que donnent (vraiment) d’autres parents à leurs enfants.

2. Convenez d'un moment précis

C’est la deuxième discussion dont vous aurez besoin pour maintenir la règle « quand c’est fini, c’est fini ». Mettez-vous d’accord sur le moment où il recevra son argent de poche ; par exemple, chaque dimanche midi. Ainsi, vous aurez toujours une réponse toute faite si votre rejeton a tout dépensé ou qu’il vous demande une « petite rallonge » pour faire un plus gros achat. Ne lui accordez pas de prêt, car « quand c’est fini, c’est fini ». Et pourquoi le dimanche ? Parce que de nombreux magasins sont fermés : cela le contraindra à prendre plus de temps pour réfléchir à ce qu’il fera de cet argent.

3. Accordez-vous sur le montant à épargner chaque semaine

Vous voulez que votre enfant apprenne à être prévoyant ? Il vous suffit de convenir d’un objectif d’épargne et/ou d’un montant à économiser chaque semaine. De cette façon, votre fils ou votre fille pourra bien réfléchir à ce qu’il ou elle trouve le plus important. De plus, les enfants apprennent ainsi la distinction entre le très immédiat « je veux un bonbon ! » et le but à plus long terme « je veux un poney ! ». Une alternative pratique et claire à la classique tirelire-cochon ? Le compte épargne pour enfant !

4. Définissez à quoi l'argent de poche peut (ne peut pas) servir

En tant que papa ou maman, tout l’art réside dans une régulation « stricte mais pas trop » de ses dépenses. Le but de lui donner de l’argent de poche, c’est de lui apprendre à gérer son argent. Si vous lui interdisez tout, il ou elle n’aura pas appris grand-chose au bout du compte. L’argent de poche est un investissement… dans son éducation. Votre enfant doit donc pouvoir faire des « erreurs ». Votre enfant doit-il décider seul de ce qu’il fait de son argent de poche ? Durant une émission de radio, l’expert en éducation Marc Janssens a répondu à cette question par un « oui » sans réserve. « Cela signifie aussi le laisser acheter un paquet de chips alors que vous en avez une pleine armoire à la maison ».

Laisser vos enfants décider librement de leurs dépenses, tant qu’ils n’achètent pas d’armes ni de drogue ? « Pas du tout d’accord » répond la pédagogue Marijke Bisschop. « Acheter des chips une fois, c’est très bien. Mais je ne continue pas à lui donner de l’argent de poche s’il part entièrement dans des chips. Même chose pour tout ce qui est mauvais pour la santé, comme par exemple les cigarettes. En tant que parent, vous remplissez après tout le rôle d’éducateur. » En résumé, il faut trouver un accord. Vous pourrez ainsi aborder le sujet de ce qui reste à charge des parents – alimentation, habits, fournitures scolaires, matériel sportif – histoire d’éveiller encore plus sa conscience de l’argent.

5. L'argent de poche n'est pas un salaire

Vous recevez l’argent de poche : il ne faut rien faire pour le gagner. En tant que parent, vous ne pouvez pas l’utiliser en tant que récompense, et encore moins comme punition. Vous souhaitez toutefois parler de sa participation aux tâches ménagères et des bons bulletins ? Vous pouvez bien entendu convenir des montants qu’ils toucherait dans certains cas mais, idéalement, ceux-ci doivent être distincts de l’argent de poche en lui-même.

6. Déterminez quand ces accords peuvent être revus

Décidez d’une date à laquelle vous pourrez rediscuter ce que vous avez convenu. Donc, convenez d’une date de fin à l’accord actuel. La plupart des parents réévaluent l’argent de poche une fois par an. Ceci ne va pas seulement de pair avec une hausse des prix mais sert aussi à savoir quand arrivera une augmentation de l’argent de poche ou – tout dépend de votre point de vue – à quelles conditions.

7. Mettez tout noir sur blanc

Rédigez un contrat d’argent de poche contenant ce que vous avez convenu. Vous éviterez ainsi les incompréhensions et autres discussions. Téléchargez-en un ici que vous pourrez remplir et signer. Et voilà, vous êtes prêt(e) ! Une fois terminé, affichez-le en hauteur, par exemple sur le frigo, sur un mur ou à tout autre endroit bien visible !

 

Gérez l'argent de poche avec Yongo >

 

Marijke Bisschop, pédagogue

fois partagé

Sur le même sujet

Argent de poche : 7 choses à faire et à ne pas faire
En savoir plus
Marijke Bisschop
À quel point est-ce important d’apprendre à épargner à mon enfant?
En savoir plus
Marijke Bisschop
Qu’est-ce que les tout-petits doivent savoir sur l’argent?
En savoir plus
Marijke Bisschop



La plateforme d’épargne et d’investissement innovante de Yongo vous permet d’investir pour l’avenir de votre enfant.

Service client +32 (0)2 664 03 80
On est disponible
Lun-Ven : de 08h à 18h

Contact FAQ