Yongo logo
Notre rédaction
Expert Yongo
Un passe-temps sportif ou créatif… Tant que votre enfant aime ce qu’il fait, vous êtes partant(e). Mais un hobby est synonyme de frais : inscription, vêtements, équipement et fournitures diverses. Allez-vous tout payer en tant que parent ? Ou souhaitez-vous épargner avec d’autres supporters de votre enfant ?
Enfants et peinture

En choisissant un passe-temps, votre enfant cherche à se développer davantage, gagner en énergie et surtout : s'amuser. Mais cela a aussi un prix. Le hobby de votre fille ou de votre fils prend souvent une grande part de votre budget familial. Comment gérez-vous cela intelligemment ? Et comment saisissez-vous la chance de sensibiliser votre enfant à la valeur de l'argent et au coût de la vie ?

 

Essayer avant de s'engager

Si vous avez de jeunes enfants, vous savez qu’ils essaient souvent un certain nombre d'activités. Il n'y a pas de mal à cela bien sûr. Ainsi, ils apprennent à se développer et à découvrir ce qu'ils aiment. Alors laissez-les essayer. Observez-les attentivement et essayez de découvrir quels sont leurs centres d’intérêt.

Si votre enfant a du mal à choisir ou s’il n'a pas de préférence en particulier, pourquoi ne pas l’inscrire à un atelier créatif ou à un centre sportif ? Votre fils ou votre fille pourra expérimenter toutes sortes d'activités et il/elle aura les idées plus claires sur ce qui l’intéresse ou non.

Avant de s'engager pendant toute une saison, laissez votre enfant participer aux journées portes ouvertes ou d’essai. De cette façon, vous évitez les frais d’inscription inutiles. Vous ne voulez pas que votre enfant s'arrête après 2 sessions chaque fois que vous avez payé des frais d'adhésion pour toute une saison, n’est-ce pas ? De nombreux clubs de sport, écoles de musique, écoles de danse et mouvements de jeunesse organisent ces journées afin que les enfants puissent se familiariser avec les activités et l’organisation. Et en plus, ils fournissent les équipements nécessaires. C'est pratique car vous évitez ainsi l'achat immédiat d'un certain nombre d'objets tels qu'un instrument de musique, une raquette de tennis ou une crosse de hockey.

 

Les frais de base d'un hobby

L’activité a été choisie… Alors, prêt à faire le grand saut ? Les parents paient généralement les « frais de démarrage » et les éléments de base : la cotisation, les vêtements, les équipements et autres choses dont l'enfant a besoin pour pratiquer sa passion.

Cette base peut varier considérablement en fonction du type de passe-temps que votre enfant a choisi : les coûts d'adhésion et le matériel requis peuvent être très différents d’un hobby à l’autre. En plus, les enfants continuent de grandir. Vous devez donc acheter de nouveaux vêtements régulièrement. L'usure du matériel est malheureusement inévitable. C'est également un poste de dépenses que vous devez prendre en compte.

Autre aspect : en général, les enfants ne se limitent pas à un seul passe-temps... Mais c’est sans doute mieux que de rester assis devant la télé, n’est-ce pas ? En tant que parent, cela nécessite donc un certain effort financier dont vous devriez tenir compte à l'avance. Alors mettez un peu d’argent de côté en prévision.

 

Epargner avec l'argent de poche

La tenue de tennis de David Goffin, le maillot de foot d'Eden Hazard ou de Kevin De Bruyne, ou encore l'équipement vélo de Philippe Gilbert... Les enfants aiment faire du sport en portant les vêtements de leurs héros. Mais ils ne sont pas bon marché. En plus, avec une seule tenue, vous ne tenez pas toute une saison sportive.

Si vos enfants réclament des équipements supplémentaires pour pratiquer leur hobby, vous pouvez vous arranger avec eux pour qu’ils économisent une partie avec leur argent de poche. Parce que dans la vraie vie, on doit aussi mettre de l'argent de côté pour acheter ce que l’on souhaite.

Vous pouvez également aborder la question intelligemment et efficacement : laissez votre enfant demander ces extras comme cadeaux pour son anniversaire, à l’occasion de sa communion, de la Saint-Nicolas ou des fêtes de fin d’année. Les grands-parents, parrains et marraines peuvent ainsi offrir un cadeau que votre enfant désire vraiment. Et cela vous évite d’offrir des cadeaux inutiles.

 

Comment faire ?

Grâce à une plateforme digitale d'épargne ou d'investissement telle que Yongo, vous pouvez financer le(s) passe-temps de votre enfant, ensemble avec votre enfant et ses supporters. Parce qu'outre le fait d'épargner ou d'investir pour l'avenir de votre enfant, vous pouvez aussi mettre de l'argent de côté pour épargner à plus court terme.

Déterminez avec votre enfant ce pour quoi vous voulez épargner : cette paire de chaussures de football tendance, le stick de hockey le plus cool, une raquette de tennis tape-à-l'œil, un nouvel instrument de musique ou une chouette activité pendant l’été (musique, cheval, sport…). Ajoutez ces projets d'épargne dans votre Yongo puis invitez les supporters de votre enfant. Ainsi, ils voient immédiatement ce que votre enfant désire vraiment et vous pouvez mettre un peu d’argent de côté ensemble pour qu'il puisse vivre pleinement ce qui le passionne.

 

Epargnez pour un hobby >

fois partagé

Sur le même sujet

Cette maman épargne pour sa fille avec Yongo
En savoir plus
Notre rédaction
Combien épargnent les parents pour leurs enfants ?
En savoir plus
Notre rédaction
Argent de poche : 7 choses à faire et à ne pas faire
En savoir plus
Marijke Bisschop


La plateforme d’épargne et d’investissement innovante de Yongo vous permet d’investir pour l’avenir de votre enfant.

Service client +32 (0)2 664 03 80
On est disponible
Lun-Ven : de 08h à 18h

Contact FAQ