Charlotte Seemuller
Journaliste et maman
Mi-mars, la plupart d’entre nous a été abasourdi par les nouvelles inquiétantes liées au coronavirus et les mesures extrêmes prises par le gouvernement. Chacun a réagi de manière différente :  entre abattement, inquiétude et humour pour ceux qui peuvent. Très rapidement, après que les écoles aient fermé, de nombreux parents, grands-parents, amis ont fait chauffé les réseaux sociaux tels que whatsapp ou facebook pour échanger trucs et astuces pour occuper les enfants et soulager les parents, car la plupart doit travailler à distance. 
Le futur commence aujourd'hui

Pas facile de trouver de quoi occuper les enfants, coincés à la maison, en cette période de confinement... Alors pour que l'entente continue de régner dans votre famille, Yongo parcourt avec vous des idées d’activités ludiques et pédagogiques à faire avec vos enfants…en fonction de leurs âges.

Pour les petits

Si vous êtes parent d’un bébé ou d’un enfant très jeune, il sera plus simple de travailler pendant qu’il dort : tard le soir, tôt le matin, ou à l’heure de la sieste. Mais avant toute chose, prenez le temps d’expliquer cette situation inédite que nous traversons. Même les plus jeunes peuvent comprendre. Trouvez les bons mots en fonction de l’âge de l’enfant pour lui expliquer, sans dramatiser, le principe du virus et de la transmission, sans hésiter à nommer les choses et sans l’angoisser. Une fois qu’il a compris, il sera apte à entendre certaines consignes comme : "Maman doit travailler", ou alors : "Tu as le droit de regarder un dessin animé ce matin, mais pas plus."

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Vous pouvez laisser les petits barboter dans un bain avec de la mousse et des jouets, en les surveillant. Ça peut les occuper pendant une bonne heure.

Pour les primaires

Le moment est venu de mettre à disposition tout le matériel caché dans les placards. Jeux de société, puzzles, peinture, pâte à modeler, pâte à sel, coloriage, découpage, origami… voilà de quoi les occuper pour un temps plus ou moins long, en fonction toujours de leurs âges.

Pour les plus grands, c’est le moment de plonger dans la lecture, dans l’écoute de livres audio, voire même dans l’écriture d’une histoire sur un thème donné. Un grand tableau, ou un rouleau de papier et des gros crayons ou craies, vont occuper longuement vos enfants. En utilisant des crayons adaptés, vous pouvez même les laisser dessiner sur les vitres des fenêtres pour encourager le personnel soignant qui œuvre en ces temps d’incertitudes. 

Pour les secondaires

Ces journées à la maison peuvent vous donner la possibilité d’inclure vos enfants dans les tâches ménagères quotidiennes, et les initier à la cuisine et au jardinage. Vous pouvez apprendre de nouvelles recettes ensemble, cuisiner, voire même pour les plus grands leur confier la préparation ou la planification d’un repas complet !

Essayez de maintenir un rythme stable, en proposant les activités éducatives aux heures de cours. N’hésitez pas à solliciter les grands-parents pour un skype « mathématiques » ou lancez-vous des défis en famille avec les cousins qui sont aussi confinés chez eux. Essayez, par exemple, de vous poser des colles ou de deviner la façon dont on écrit un mot. De cette façon, l’apprentissage ne devient pas une punition.

Vous craignez que la fermeture de l’école n'entraîne une perte d’apprentissage ? Si beaucoup d’établissements scolaires ont préparé du travail domicile, il existe aussi des sites éducatifs intéressants ou des émissions super bien faites pour les enfants comme le fameux C’est pas sorcier. Beaucoup de site mettent à disposition des contenus adaptés à l’âge ou au niveau scolaire de chaque enfant.

Et pour tous 

Les adultes et les enfants doivent continuer à bouger, malgré les mesures de confinement, pour rester en forme. Vous pouvez pratiquer quelques exercices simples de gymnastique en famille, voire tester des nouvelles pratiques, comme le yoga parents/enfants : beaucoup de centres offrent ainsi des initiations en ligne et en live. 

Une occasion unique de méditer également sur la façon de soutenir nos anciens et mettre en place des solutions pour rompre leur isolement…. Dessins, peintures, gommettes, origamis, collages, cartes postales, herbiers, colliers de pâtes… Tout ce qui rentre dans une boîte aux lettres est permis.

Et n’oubliez pas le fait de s’ennuyer aide les enfants à développer leur imagination et trouver une occupation passionnante. Entre deux mails et une réunion virtuelle, n’hésitez pas à partager vos pauses avec votre famille pour créer de beaux souvenirs que vous serez de partager lors de la véritable fête de famille ! Et pourquoi pas, élaborer déjà une liste de vœux sur l’app Yongo ;-)

Découvrez l’appli Yongo!

Charlotte Seemuller, Journaliste et maman

Articles récents

Rester en contact en temps de crise. Est-ce une bonne idée de donner un smartphone à votre enfant ?
En savoir plus
Marijke Bisschop
Quand commencer à parler d’argent avec mon enfant ?
En savoir plus
Marijke Bisschop
Les parents belges et l’éducation financière
En savoir plus
L'équipe Yongo


La plateforme d’épargne et d’investissement innovante de Yongo vous permet d’investir pour l’avenir de votre enfant.

Service client +32 (0)2 664 03 80
On est disponible
Lun-Ven : de 08h à 18h

Contact FAQ