Yongo logo
Notre rédaction
Expert Yongo
Que l’on soit mère célibataire par choix ou parent divorcé, il n’est pas toujours évident d’épargner pour son enfant en tant qu’individu isolé. Une telle démarche suscite également des inquiétudes. Nous abordons 5 questions que nous posent souvent des parents isolés.

Faire plaisir à son enfant avec des cadeaux de temps en temps et mettre de l’argent de côté pour préparer au mieux son avenir financier… quel parent ne le souhaiterait pas ?

Toutefois, ce n'est pas toujours évident d'épargner pour son enfant quand on est parent isolé.

Et si vous le faites, vous voulez avoir la certitude que vos investissements ne risquent rien. Comment s’assurer qu’ils profiteront bien à vos enfants et qu’ils seront correctement utilisés à court et à long termes ?

Pour vous aider, nous abordons ci-dessous 5 questions essentielles posées par des parents isolés qui souhaitent épargner pour leur enfant.

 

1. Les allocations familiales peuvent-elles être directement versées dans un produit d’épargne ou d’investissement destiné à mon enfant ?

Non. Les allocations familiales peuvent uniquement être payées sur un compte à vue. Il n’est donc pas possible de demander qu’elles soient directement versées sur un produit d’épargne ou d’investissement.

Cependant, si votre situation financière vous le permet, rien ne vous empêche de verser vous-même tous les mois la totalité ou une partie de vos allocations familiales dans un produit de ce type. Vous êtes libre de faire ce qu’il vous plait de cet argent : l'utiliser pour couvrir les frais mensuels ou mettre de côté pour l’avenir de votre enfant.

 

2. Comment éviter que mon ex-partenaire ne touche à l’argent que j’épargne pour mon enfant ?

Avec Yongo Moon ou Star, l’épargne ou l’investissement à long terme est toujours au nom de l’enfant. Vous avez donc la certitude que l’argent épargné est en sécurité. En effet, votre enfant ne pourra disposer du capital final qu’à partir de ses 18 ans et votre ex-partenaire ne pourra pas y toucher.

Certaines séparations sont plus compliquées que d’autres. Dans ce genre de situation, il est préférable d’anticiper les problèmes. Il n’est donc pas rare que des parents séparés nous demandent comment faire. Ils souhaitent épargner pour leur enfant sans que l’ex-partenaire ne puisse en profiter. Nous comprenons parfaitement bien cette préoccupation.

Via une plateforme d’épargne et d’investissement telle que Yongo, vous pouvez donc mettre de l’argent de côté pour votre enfant à court et à long terme. Et ce en toute sécurité !

A court terme, votre enfant peut également épargner pour des projets sympas. Par exemple, une journée dans un parc d’attraction, un stage d’été ou encore pour la console de jeu dont il rêve. Ce contrat à court terme (Yongo Dreams) se trouve toujours au nom d’un seul parent : celui qui souscrit le contrat. L’argent qui y est déposé peut uniquement être retiré avec votre accord et via votre compte. Vous pouvez donc dormir sur vos deux oreilles !

 

3. Mon enfant peut-il utiliser l’argent qu’il reçoit de mon ex-partenaire pour épargner par mon intermédiaire ?

Il se peut que votre enfant reçoive de l’argent de poche ou une ‘dringuelle’ de la part de votre ex-partenaire ou d’un membre de sa famille. Une délicate attention qui lui fera toujours plaisir, naturellement.

En principe, l’épargne ou l’investissement à long terme via un produit Yongo ne pose pas de problème puisque le contrat est toujours au nom de l’enfant. De plus, il est également le bénéficiaire du capital final.

À court terme, les parents séparés font souvent le choix d’épargner chacun de leur côté (avec leur enfant) car cette solution est la plus pratique. Dans ce cas, il est préférable de ne pas mélanger l'argent de poche ou les enveloppes que l’enfant reçoit de chaque côté de la famille.

Pour éviter tout problème, il est préférable de discuter avec votre ex-partenaire afin que les choses soient claires. Si vous êtes sur la même longueur d’onde, vous pouvez ensuite réfléchir à la manière d’épargner ensemble pour votre enfant.

Parfois, les parents décident d’épargner ensemble pour un achat plus important (un vélo par exemple). C’est notamment le cas des achats qui accompagnent l’enfant dans ses allers-retours entre les parents. Naturellement, chacun est libre de ses choix. Toutefois, afin d’éviter les malentendus et les déceptions, abordez ces choix avec votre enfant.

 

4. Nous sommes séparés, mais nous aimerions malgré tout épargner ensemble pour notre enfant

Vous ne vivez plus ensemble, mais vous aimeriez quand même épargner ou investir ensemble pour votre enfant ? Très belle attitude. Mais concrètement, comment faire ? Comment avoir la certitude que cette démarche n’entraînera pas de problèmes ?

Comme évoqué précédemment, un contrat d’épargne ou d’investissement à long terme via une plateforme comme Yongo est toujours au nom de votre enfant. Vous pouvez donc tous deux épargner pour assurer l’avenir de votre enfant. Et ce sans crainte ou arrière-pensée. De plus, cet argent est bloqué au moins jusqu’aux 18 ans de votre enfant.  

Yongo vous permet également d’épargner à court terme avec votre enfant pour des projets comme une sortie au parc d’attraction ou un nouveau vélo. Toutefois, le contrat est au nom du parent qui le souscrit. Celui-ci peut inviter l’autre parent sur la plateforme pour lui permettre d’avoir une vue globale sur l’épargne de son enfant ainsi que sur les différentes opérations. Mais le parent invité ne dispose pas des mêmes droits ! L’argent épargné à court terme peut uniquement être retiré par le parent qui a souscrit le contrat et via son propre compte. Il est donc recommandé d’en discuter avant de souscrire ce type de produit.

 

5. Mon enfant peut-il dilapider l’argent épargné comme bon lui semble ?

Si vous mettez de l’argent de côté pour l’avenir de votre enfant, vous ne souhaitez certainement pas que cet argent soit pas utilisé avant l’heure et gaspiller dans des futilités. La spécialiste Silke De Valck vous explique comment placer cet argent en toute sécurité pour plus tard.

 

La sécurité avant tout !

L’assurance épargne ou investissement pour enfant est donc une option totalement sûre, pour vous comme pour votre enfant. Vous décidez librement du montant, de la fréquence de versement et du terme (long ou court).

 

Epargner ou investir pour mon enfant >

Sur le même sujet

Comment épargner et investir intelligemment pour vos enfants ?
En savoir plus
Pascal Paepen
Allocations familiales : les épargner ou les dépenser?
En savoir plus
Notre rédaction
Argent de poche : 7 choses à faire et à ne pas faire
En savoir plus
Marijke Bisschop


La plateforme d’épargne et d’investissement innovante de Yongo vous permet d’investir pour l’avenir de votre enfant.

Service client +32 (0)2 664 03 80
On est disponible
Lun-Ven : de 08h à 18h

Contact FAQ