Yongo logo
Notre rédaction
Expert Yongo
Que faire des allocations de votre enfant ? Les dépenser ou les épargner ? Les trois quarts des familles avec enfants de plus de 5 ans arrivent à en mettre une partie de côté. Et, d’après les statistiques, la famille belge moyenne parviendrait à économiser la moitié de ces allocations. Mais… cette famille belge moyenne, existe-t-elle vraiment ?

Pour commencer, toutes les familles belges n’entrent pas spécialement dans « la famille belge moyenne ». Pensez notamment à l’augmentation du nombre de ménages avec enfants qui en partagent la garde ou s’arrangent pour les week-ends. Souvent, avant de penser à mettre en place une épargne, ceux-ci doivent d’abord songer à équilibrer leurs budgets afin qu’aucun des enfants, des parents et beaux-parents ne se sente lésé.

Chaque famille est différente

Dire que le comportement d’épargne n’est pas le même partout est un euphémisme. Par exemple, certains parents utilisent ces allocations pour acheter les vêtements de leurs chérubins durant les soldes. D’autres les réservent au paiement de la cotisation du club de sport, tandis qu’une partie les épargne de façon très régulière.

Pour info : actuellement, l’allocation familiale moyenne (sans compter de supplément d’âge) s’élève à:

  • 92 euros pour le premier enfant ;
  • 170 euros pour le deuxième enfant ;
  • 254 euros pour le troisième enfant.

À partir de 2019, ce système changera et chaque enfant recevra le même montant de base en Région Flamande. En Wallonie et à Bruxelles, le débat est en cours. En effet, celles-ci sont désormais une compétence régionale.

Et combien épargnent les épargnants ?

D’après une étude, 42 % des parents épargnent une somme située entre 20 et 99 euros par mois par enfant. Presque un quart des parents met « un montant variable » de côté. Fait marquant : dans ce domaine, les jeunes parents sont plus réguliers que ceux âgés de plus de 35 ans. Selon d’autres sources, les parents belges épargnent en moyenne 46 euros par enfant et par mois. Nous pouvons ainsi déterminer que la fameuse famille belge moyenne économise la moitié des allocations familiales de l’enfant. Grosso modo, seule une famille sur dix arrive à épargner l’intégralité de cette allocation.

Les Belges, champions de l'épargne ?

Un quart des parents n’épargne pas pour ses enfants. La moitié d’entre eux déclare ne pas avoir les moyens financiers pour y parvenir. 29 % affirment qu’ils donneront de l’argent « le jour où les enfants en auront besoin ». 11 % n’épargnent pas parce que « ça ne rapporte rien ». Enfin, 9 % diffèrent l’épargne : « je commencerai plus tard ».

De bien gros livrets

La presse aime parler de ces gros comptes d’épargne. L’affirmation prétendant que « le ménage belge moyen a 450 000 euros entre les mains » revient régulièrement sur le tapis. Pourtant, ces grosses épargnes ne sont pas réservées à tous nos compatriotes. En Belgique, un tiers des actifs est détenu par les 5 % les plus riches possédant l’équivalent de 75 % des Belges moins bien lotis.

En résumé : les économies sont inégalement réparties. Et cette fameuse famille belge moyenne et son montant fixe économisé semble être un cas exceptionnel. Pourtant, pas besoin de sommes mirobolantes pour réussir à épargner. Au bout du compte, même en mettant mensuellement un petit montant de côté, un parent pourra présenter une coquette somme à son enfant.

Découvrez Yongo ! >

Sur le même sujet

Combien coûte un enfant?
En savoir plus
La ligue des familles
Qu’est-ce qui empêche les futurs parents de dormir ?
En savoir plus
Notre rédaction
Que coûte un bébé?
En savoir plus
Notre rédaction



La plateforme d’épargne et d’investissement innovante de Yongo vous permet d’investir pour l’avenir de votre enfant.

Service client +32 (0)2 664 03 80
On est disponible
Lun-Ven : de 08h à 18h

Contact FAQ