Yongo logo
Notre rédaction
Expert Yongo
Pour les familles, rentrée oblige, septembre est un des mois les plus chers. Livres, cahiers, matériel de dessin, calculette, mais aussi chaussures neuves, tenue de gymnastique et vélo… 1 parent sur 4 estime ces coûts entre 250 et 500 euros par enfant ! Ils sont 17 % à penser que cela dépasse même les 500 euros. Nos 5 conseils pour réduire ces frais seront donc les bienvenus…
1. Papier couvre-livre et petit matériel premier prix

Pour de nombreux parents, recouvrir les livres est LE cauchemar de la rentrée. Une corvée chronophage qui offre aussi une occasion de réaliser de belles économies. Surtout si vous avez plus d’un enfant. Car en optant pour un papier basique et bon marché au lieu de vous laisser piéger par les fantaisies ultra-tendances, il vous en coûtera de 3 à 4 fois moins cher !

Vos enfants peuvent ensuite personnaliser leurs livres avec des autocollants, des dessins ou des photos. C’est encore mieux pour se différencier des autres ou pour facilement retrouver ses affaires.

Ce conseil vaut également pour tout le petit matériel qui se perd facilement et qui est souvent remplacé tout au long de l’année. Et puis aucune figurine ni couleur tendance n’a jamais induit la réussite d’aucun enfant en fin d’année… ça se saurait ! 

 

2. Matériel scolaire et vêtements : pensez seconde main !

Dans les boutiques physiques ou en ligne de seconde main, vous trouverez un large choix de cartables, sacs à dos, trousses, calculettes, matériel de dessin, instruments de musique… souvent peu utilisés et quasi neufs

Avec des jeunes enfants, cela vaut le coup de s’intéresser aux vêtements, surtout si vos petits sont du genre casse-cou. Car avec les enfants, un vêtement neuf n’aura pas une durée de vie plus longue qu’un vêtement de seconde main. 

Il n’y a pas que les jeux ou les escapades dans les arbres qui menacent les vêtements. Il y a aussi la croissance ! Un enfant en plein pic de croissance risque de se sentir à l’étroit dans ses pantalons après un ou deux mois à peine. 

Vous trouverez facilement des vêtements très peu portés dans l’offre de seconde main, et c’est tout bonus pour votre budget ! La Ligue des familles, l’un de nos partenaires, organise régulièrement des bourses de seconde main. Pourquoi ne pas y faire un petit tour ? 

Même logique pour un vélo, par exemple. Il n’est pas certain que l’achat d’un vélo neuf pour un enfant de primaire soit la meilleure idée. A cet âge, on pousse vite et en un ou deux ans, le vélo est déjà trop petit. Et s’il n’est pas trop petit, il n’est plus au goût de votre enfant… Bref, le matériel de seconde main est un conseil d’autant plus judicieux que l’on y trouve toutes les tailles et tous les budgets

 

3. Un win-win possible pour les frais de garderie

La garderie de l’école de vos enfants est payante ? Plutôt que de les y envoyer le matin et le soir, pourquoi ne pas vous organiser avec une autre famille près de chez vous dont les enfants fréquentent la même école ? Si vous partez tôt, vous pourriez déposer vos enfants dans cette famille le matin et vous engager à reprendre tout ce petit monde le soir chez vous. Résultat : vos deux familles économisent sur les frais de garderie.

4. Le fait maison pour les repas et collations

Une rentrée moins chère, c’est aussi faire attention aux repas. La mise en place d’une bonne organisation de ce côté peut diviser par 4 ou 5 ces frais

Par exemple, préparer vous-même les tartines pour le repas de midi ou acheter un sandwich tout fait change radicalement la note puisque le sandwich tout fait coûte environ 4 fois plus cher ! Côté boisson aussi : une gourde remplie le matin au robinet ne coûte que 0,003 euro alors qu’une petite bouteille en plastique achetée chaque jour vaut 0,36 euro. 

Au bout d’un an, la différence est énorme ! Surtout si vous prenez aussi l’habitude de glisser un fruit plutôt qu’une collation « industrielle » qui fait grimper, là aussi, considérablement les frais ! Et on ne parle pas ici de l’impact sur la santé…

 

5. Les trajets vers l’école

Utiliser votre voiture pour des petits trajets, ça coûte relativement cher ! En effet, vous consommez plus durant les premiers kilomètres car votre moteur n’est pas encore assez chaud. Par exemple, vous consommerez plus d’essence en faisant 10 trajets de 10 kilomètres plutôt qu’un trajet de 100 kilomètres. 

Pensez à une alternative pour se rendre à l’école, cela sera intéressant pour votre portefeuille et pour la qualité de l’air !

- De 6 à 11 ans, les enfants peuvent voyager gratuitement avec les réseaux des TEC et de la STIB. De 12 à 24 ans, ils bénéficient d’un tarif préférentiel vraiment avantageux : 50 €/an sur le réseau de la STIB pour les 2 premiers enfants et gratuit dès le 3e enfant ! L’abonnement annuel valable sur tous les réseaux, à savoir celui de la STIB, de De Lijn, des TEC et de la SNCB ne coûte que 90 € pour les deux premiers enfants puis 40 € à partir du 3e. 

- Votre enfant est peut-être assez grand pour acquérir un vélo d’occasion et se rendre à l’école par ses propres moyens. C’est d’ailleurs tout bénéfice pour son autonomie ! 

- Vous pourriez peut-être organiser une tournante avec deux ou trois autres parents qui chacun à leur tour embarqueraient les 3 ou 4 enfants à conduire. Idem pour le soir, évidemment. 

- Des initiatives dans votre commune permettent peut-être à votre enfant d’emprunter une navette ou une ligne de bus gratuite. Renseignez-vous. Beaucoup de communes mettent des solutions écologiques en place. Elles s’avèrent aussi bien souvent très économiques…

En faisant quelques économies sur frais de scolarité, vous pourrez épargner davantage pour les études supérieures de votre enfant. Faire des études, ça coûte vraiment beaucoup d'argent ! Selon la Ligue des familles, vous devez compter environ 7000 euros par an pour un étudiant en kot. Après quatre ans d'études, vous vous retrouverez donc à 28000 euros. Avec Yongo, épargnez avec l’aide de votre famille et de vos amis pour préparer l’avenir financier de votre enfant

Sur le même sujet

Combien coûte un enfant?
En savoir plus
La ligue des familles
Argent de poche : 7 choses à faire et à ne pas faire
En savoir plus
Marijke Bisschop
Beau bulletin : les parents offrent 18 euros en moyenne
En savoir plus
Notre rédaction


La plateforme d’épargne et d’investissement innovante de Yongo vous permet d’investir pour l’avenir de votre enfant.

Service client +32 (0)2 664 03 80
On est disponible
Lun-Ven : de 08h à 18h

Contact FAQ