Marijke Bisschop
Orthopédagogue
Un smartphone, c’est bien plus qu’un téléphone. Mais comment apprendre à vos enfants qu’ils ne peuvent pas surfer et téléphoner de manière illimitée ? Et qui prend en charge quels coûts ? La pédagogue Marijke Bisschop vous livre quelques conseils.
Enfants et smartphone
Le smartphone comme outil d'apprentissage

Quand on y pense, le smartphone peut aussi être vu comme un moyen idéal pour apprendre à vos enfants à se familiariser à la valeur de l’argent et au coût de la vie au quotidien.

Au-delà du prix d’achat de l’appareil, il faut aussi tenir compte des coûts fixes de téléphonie et d’internet. Il est donc nécessaire de planifier, d’épargner et de faire des choix. Les enfants ne le savent pas encore, mais il n’est jamais trop tôt pour apprendre et adopter ce comportement.

 

Le premier smartphone

Souvent financé par les parents ou les grands-parents, l’achat d’un premier smartphone est en général motivé par la volonté des parents de pouvoir joindre leur enfant. Ils souhaitent savoir où ils sont et s’ils sont bien arrivés à l’école, au club de sport ou chez leurs amis. Fixez donc des règles claires avec votre enfant quant à l’utilisation de son smartphone.

Un conseil : impliquez votre enfant dans l’achat de son premier smartphone. Il s’agit d’un moment idéal pour son éducation et son autonomie sur le plan financier. Comparez avec lui les différentes offres sur le marché afin qu’il prenne conscience que les prix peuvent fortement varier d’un appareil à l’autre.

Discutez à l’avance du montant que vous souhaitez y consacrer. Votre enfant n’a pas forcément besoin d’un appareil haut de gamme. Grâce à l’étude comparative, vous pouvez, en tenant compte de votre budget, étudier les différentes possibilités et faire le choix qui s’impose.

Votre enfant peut donc se faire une première idée du prix d’un smartphone. S’il souhaite par la suite une marque plus coûteuse ou un appareil plus sophistiqué, il saura donc qu’il lui faudra épargner à l’avance.

 

Frais d'abonnement supplémentaires

L’achat du smartphone n’est toutefois que la première étape. Il faudra ensuite décider si votre enfant utilisera un abonnement ou des cartes prépayées. Et qu’en est-il du montant ? Votre enfant aura besoin d’un montant minimum pour apprendre à gérer sa consommation.

Pour vous comme pour votre enfant, il n’est pas évident de déterminer le montant dont votre enfant a besoin pour surfer sur internet et téléphoner. Cet apprentissage se fait de manière progressive. Pour commencer, ce montant dépend des règles que vous avez fixées : votre enfant doit-il vous appeler tous les jours ou vous envoyer un sms dès qu’il quitte ou arrive à l’école ? Vous avez décidé de communiquer en ligne avec lui via une app mobile comme  WhatsApp, Instagram ou Snapchat ?

Une solution pratique consiste à trouver une formule facilement adaptable en fonction de vos besoins. Vous pouvez également décider de prendre vous-même en charge un montant de base, par exemple 15 euros. Si votre enfant est d’accord sur le principe, il devra payer lui-même le supplément. Une facture de 20 euros arrive dans votre boite aux lettres ? Il devra donc payer 5 euros avec son argent de poche.

 

Frais supplémentaires

1. Dégâts

Un smartphone n’est pas indestructible : votre enfant peut le laisser tomber sur le sol, dans une flaque d’eau, ou mieux encore… dans les toilettes ! Écran fissuré ou quels que soient les dégâts, qui paiera les frais de réparation ? Là encore, établissez des règles claires.

Généralement, les parents assument les frais lorsque l’écran se casse pour la première fois. Rien ne vous empêche toutefois d’impliquer votre enfant dans la recherche du meilleur réparateur en termes de rapport qualité/prix. Même s’il s’agit d’un accident, rechercher une solution financièrement intéressante inculque aux enfants un certain sens des responsabilités.

Si le cas de figure se représente, déterminez le montant que votre enfant devra payer de sa poche. La fissure pourra lui paraître nettement moins dérangeante d’un seul coup …

 

2. Perte ou vol

Si votre enfant perd son smartphone, il n’est pas conseillé d’en racheter immédiatement un autre. Ce n’est pas comme ça que les choses fonctionnent dans la vie. Votre enfant n’en tirerait aucune leçon, que ce soit au niveau de l’obligation de prendre soin de ses affaires, de la valeur de l’argent ou de la nécessité de mettre de l’argent de côté pour faire face aux imprévus.

Si votre enfant souhaite un nouveau smartphone, il devra puiser dans ses économies ou, à défaut, commencer à épargner. Pour récompenser ses efforts, vous pouvez décider d’intervenir en apportant une petite contribution à son épargne en bout de course. Votre enfant prendra alors conscience que l’épargne est récompensée.

En cas de vol, vous pouvez naturellement tenir compte des circonstances. Votre enfant n’est pas toujours fautif. Réagissez alors différemment et recherchez une solution avec lui.

En attendant, vous pouvez éventuellement ressortir votre ancien appareil pour pouvoir rester en contact avec votre enfant à certains moments spécifiques.

 

3. Assurance

Par ailleurs, il peut être judicieux d’apprendre à votre enfant à assurer son téléphone. Le plus souvent, les enfants ne sont pas encore familiarisés avec cette notion, mais elle permet d’anticiper d’éventuels dégâts, une perte ou un vol.

Naturellement, les conditions dépendent du type d’assurance. Si un problème devait survenir par la suite, votre enfant sera ravi d’avoir une solution toute trouvée grâce à cette assurance. De plus, cette approche leur permet également d’apprendre à prendre soin de leurs affaires personnelles et à les utiliser de manière prudente et sensée.

 

4. Argent de poche

De l’argent de poche pour les loisirs, les vêtements ou le téléphone… Si vous voulez apprendre à vos enfants à épargner et à payer (même partiellement) certaines choses, il est nécessaire de leur donner un budget. Votre enfant peut alors s’exercer et apprendre à gérer ses finances. « Quel montant dépenser ? Que faut-il épargner ? » Il pourra ainsi mieux gérer son argent et réfléchira à deux fois à ses dépenses et à ce qu’il fera de l’argent restant.

Le tout dernier modèle de smartphone, une housse sympa, des écouteurs sans fil… Les enfants doivent apprendre que tout cela ne tombe pas du ciel. C’est pourquoi nous leur apprenons à épargner : pour s’offrir des extras, pour faire face aux imprévus et pour se constituer une réserve afin d’acheter quelque chose dont ils ont réellement besoin.

Nos enfants tiennent beaucoup à leur smartphone, ce qui en fait un outil idéal pour l’éducation financière et la sensibilisation à l’épargne. Bien souvent, cet objet est même ce qu’ils ont de plus précieux.

Apprenez à votre enfant à gérer l’argent et à épargner via Yongo. Et invitez les supporters de votre enfant à contribuer financièrement pour ses projets.

 

Découvrez Yongo ! >

Sur le même sujet

Un smartphone pour votre enfant : comment s'y prendre ?
En savoir plus
Marijke Bisschop
5 questions de parents isolés qui épargnent pour leur enfant
En savoir plus
Notre rédaction
Allocations familiales : les épargner ou les dépenser?
En savoir plus
Notre rédaction


La plateforme d’épargne et d’investissement innovante de Yongo vous permet d’investir pour l’avenir de votre enfant.

Service client +32 (0)2 664 03 80
On est disponible
Lun-Ven : de 08h à 18h

Contact FAQ